Category Archives: Blog

Y fait gris

Y fait gris, mais j’men fou.
J’pourrais dire que dans mon cœur y fait soleil, mais c’est kétaine à profusion.
À la place je vais juste dire que mon cœur, il dort et fait des beaux rêves.
Ça c’est paisible.
C’est que,
Le soleil, y’a pas tout le monde qui aime ça, y’a même du monde qui en sont allergique.
Pis les rêves, c’est ben plus beau.

Courants d’air

Y’a un espace libre dans ma cabine,
J’attend la bonne personne,
Le combler, ce vide, j’y ai souvent réfléchi,
Besoin de quoi, au juste.
Et puis,
Le vide, quand la porte est ouverte, et que y’a personne pour y entrer,
Y commence à faire froid.
Les courants d’airs y passent,
C’est écrit bienvenue sur le paillasson, mais y’a personne pour le lire.
Y reste là à pourrir, âgé par les intempéries, la pluie, le froid…
Le temps passe puis,
Tu fini par oublier que dans cette cabine, tu y habite aussi
Tu fini par oublier,
Y’a aussi de la place pour toi-même,
Faut entretenir cet endroit, c’est pas quelque chose d’automatique,
Oublier trop longtemps, les portes placardées,
Plus aucun rayon de soleil pour réchauffer le plancher de bois,
Y’a un avantage à ça, y’a moins de courants d’airs qui y habitent.
Tu quittes, l’endroit oublié, même pu dans tes pensées.
Des voyous spottent l’endroit, c’est idéal pour s’y réfugier, le temps d’une injection.
Ça devient vite délabré, toxique, on peut même pu y respirer.
Y’aurait fallu entretenir cet endroit,
Cet endroit qui te permettait de rester paisible,
Cet endroit qui te permettait de vivre simplement,
Cet endroit qui te permettait d’être toi.
Y’a un espace libre dans mon cœur,
J’ai pas l’intention de le laisser dépérir.

Ici et là

La folie, la logique.
Dans un épais brouillard, difficile d’y naviguer.
Incapable de les discerner.
Impossibilité émotionnelle, trahi par moi-même, par mon être, si je le suis vraiment.
Avoir raison de moi, de toi, de nous, de tout… Est-ce à tort?
Prise de conscience sur ce qui se passe réellement, puis aussi soudainement, c’est flou.
Moulés les uns dans les autres, sans soucis pour l’esthétisme.
Ça palpite, au beat de mon cœur, je vois clair; je n’y vois plus rien.
Moments de sagesse, de dérision, moments de création puis de destruction.
Décomposition de mon image, j’observe un peu plus.
C’est qui cette personne-là dans le miroir?
Dans la glace, mon cœur il pourrait y habiter. Ce serait beau à voir. Brulant de froid, tout au ralenti, plus de temps pour comprendre… puis… plus rien.
Expériences de mon âme, de mon cœur. Cette présence incertaine… accidentelle.

Je ne veux rien.
J’ai besoin de tout.

Fortuite

Les mots, ceux qui servent à s’exprimer, ceux qui servent à dire à quelqu’un à quel point on l’apprécie, ceux qui servent à se faire comprendre, ceux avec lesquels je suis habituellement si habille…

Je n’ai plus le contrôle.

Plus le contrôle de ces mots qui m’étaient bien familiers, tournures de phrases savantes, jeux de mots subtils, échanges de paroles significatives…

Les émotions, ceux qui servent à se sentir présent, ceux qui servent à pouvoir s’exprimer, à connecter avec les autres, ceux avec lesquels je m’amuse depuis longtemps…

C’est fascinant de comprendre comment les gens entrent dans nos vies puis en ressortent aussi rapidement.

Mais quelques fois, t’as une personne qui arrive, t’es pas trop sûr au début, puis ça se développe au fil du temps, tout est normal, tout est OK. Tout est juste OK.

Et ensuite, t’as du monde qui sont là. Depuis toujours dans ta vérité, mais à l’extérieur de ton monde. Ça arrive de même, elle apparaît, t’es déjà en connexion avec, t’as même pas besoin de parler, tu sais que c’est quelque chose de secondaire au présent. Y’a comme une promesse de bienveillance qui s’installe automatiquement, une promesse non écrite, non dite. Une promesse ressentie.

Ce genre de personne là, elles arrivent juste au bon moment de ta vie. Quand t’es capable de ressentir pleinement ce genre de choses. Sinon, la communication se fait juste pas.

C’est drôle parce que, souvent, quand je m’arrête pour essayer de comprendre ce qui fait que je vis quelque chose de même, j’arrive pas à comprendre. J’arrive pas à m’exprimer. C’est trop compliqué? Je ne crois pas. J’ai l’impression que c’est juste tellement simple que d’essayer de qualifier quelque chose d’aussi beau est impossible. Un peu comme si on essayait de prendre toute la surface de la terre en une seule photographie. Pourtant, la terre, c’est juste un cailloux.

Contrastes

C’est beau mais aussi, c’est laid.
C’est ça le contraste de la vie, tu peux rien faire pour changer ça.

Y va toujours avoir quelque chose de beau et toujours quelque chose de laid.
Tu peux faire semblant qu’il y a rien de laid, ça va aider pour quelques minutes, tu va même peut-être finir par y croire. Mais ça reste toujours là, dans ta tête, en train de te gruger la matière grise comme un cancer qui a jamais été diagnostiqué.

Y’a du monde qui décident de le vivre, le laid, d’être son best-friend. Ils aiment ça choquer, ça les fait vivre. Je suis pas certain… Ça m’a l’air d’un gros fuck you à tout ce qui reste autours, à ce qui y’a de beau.

J’ai l’impression que le laid, on aime ça le regarder en pleine face jusqu’à temps que peut-être on va finir par le comprendre. Des fois, c’est long. Des fois, on dirait que c’est interminable. Des fois, on dirait que c’est juste une grosse tache noire sur une toile blanche. On pogne le fix sur la grosse tache tellement longtemps qu’on oublie de regarder aussi le blanc qu’il y a autours. Parce que l’œuvre, c’est pas juste la tache noire, c’est aussi ce qu’il y a autours. Mais les contrastes, l’absence de couleur, l’absence de tout, c’est difficile à imaginer. Le blanc, on sait c’est quoi. Mais le noir… C’est difficile à comprendre… Et pis l’humain, il aime ça comprendre les choses…

J’pense vraiment que si un jour on arrive à se tenir loin des deux, à être spectateur, de juste nous laisser vivre ça comme un tout, de pas se concentrer juste sur une des deux couleurs mais bien de toujours regarder de loin l’ensemble, on va peut-être finir par se comprendre… on va peut-être finir par se dire les vraies affaires. Parce que cette toile-là, celle avec la tache noire, c’est pas nous qui l’avons créée.

Bacon Ipsum

Spicy jalapeno bacon ipsum dolor amet minim commodo ball tip, laboris picanha buffalo cow chicken officia turducken lorem shoulder labore. Sed pariatur non ut filet mignon jerky salami landjaeger cupim andouille nostrud. Tail officia sint tenderloin prosciutto incididunt jerky sed in turducken jowl pig short loin ham cow. Do meatball sint enim voluptate turducken chuck pork loin irure ribeye.

Fatback occaecat pork chop ut ground round, anim incididunt pig venison flank nulla picanha. Pastrami kielbasa ullamco leberkas cillum ad. Dolore drumstick flank turducken kevin. Picanha tempor deserunt, est porchetta duis elit eiusmod ullamco tenderloin excepteur occaecat. T-bone ea anim, chuck cupidatat burgdoggen aute hamburger ex andouille eu pork mollit.

Do rump drumstick, swine qui in porchetta in deserunt buffalo pork belly. In hamburger et elit dolore nisi pancetta ex buffalo turducken beef ribs cupidatat doner short loin. Laboris andouille nisi tri-tip, pastrami elit excepteur. Labore sint turkey ut hamburger jowl anim strip steak ut incididunt brisket rump. Alcatra aute sirloin, spare ribs consectetur eiusmod excepteur prosciutto flank esse tenderloin andouille sint.

Website reworks, news and rants.

Hello dear people of the earth.

I have been very shy on any website updates in the last few years. I was not too sure what direction I wanted it to take…
Now I’m pretty set on what I want to achieve.
I want this site to become a hub for my Art portfolio, showcase my Aquascaping ventures and sell some prints + paintings on there!

I have been dealing with so much issues in the past couple of years but now I have a goal.
It feels so great to finally be able to focus on something very real.

Earlier this year, I dealt with emotional issues. I have been diagnosed with anxiety issues combined with depression. I am now being treated and feeling much better.
While dealing with these news, I set myself a goal; create a total of 12 paintings in a year, so one for each month. I plan to do this for a long time now. I have already finished 12 paintings for this year, but I have two which are currently in progress. Can’t wait to see how they turn out.

I also have been much more active on social platforms, Twitch, Facebook, Instagram and have been asked by many persons where they could see or purchase my work.. Well, seeing how well received my art was, I decided to open up shop on my own website! Thank you to all of you guys I have started what I hope will become my career one day.

Corporate offices are great temporarily but… I am getting sick of being in a box.
Hell, maybe one day I’ll even start a Twitch channel?!

Peace out!

-David